LE JOURNAL DU CONSERVATEUR

 

SommaireDES OBJETS VOLÉS DANS UNE ÉGLISE MEUSIENNE VIENNENT D’ÊTRE RETROUVÉS

Dans la nuit du 23 janvier 2001 des malfrats fracturaient les portes de l’église de CREUË, commune de Vigneulles-lès-Hattonchâtel et s’emparaient d’une partie du trésor liturgique : notamment un ciboire du XIXs. (inscrit sur l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques), un calice du XIXs. et un ostensoir du XVIIIs.

Cliquez pour agrandir (clichés F. JANVIER)
Calice XIXe s.
Calice XIXee s.
Ciboire XIXe s.
Ciboire XIXee s.
(inscrit ISMH)
Ostensoir XVIIIe s.
Ostensoir XVIIIe s.

D’autres objets précieux avaient heureusement été déposés auparavant et ont échappé à la razzia nocturne du gang des églises.

Après plusieurs mois d’enquête, les polices et gendarmeries de France, Belgique et Hollande ont réussi à mettre la main sur des receleurs. Plusieurs objets volés dans plusieurs départements français ont été retrouvés, dont les trois objets de Creuë. Tout le monde s’en félicite, en premier lieu la commune de Vigneulles qui vient de récupérer son patrimoine. Cette réussite a été rendue possible grâce à la coopération de tous les partenaires concernés et aux actions conjuguées des enquêteurs, de la commune, de la paroisse et de la Conservation des antiquités et objets d’art de la Meuse qui a pu fournir des photographies précises des objets dérobés.

Ces objets ont été restitués par les services de recherche de la gendarmerie nationale à leurs propriétaires respectifs (la commune de Creuë était représentée par son maire et la Meuse par le conservateur des AOA) dans le petit village de DAUBEUF en Seine-Maritime.

Cliquez pour agrandir
(cliché F. JANVIER)
La cérémonie de Daubeuf
Monsieur le maire de Creuë
au cours de la cérémonie

Cette remise d’objets se fit lors d’une cérémonie officielle organisée le 7 décembre 2002 par cette petite commune de Normandie, elle-même victime de vols crapuleux.

C’est à Daubeuf en effet qu’une première piste permit aux enquêteurs de remonter ensuite toute la filière en France, en Belgique et en Hollande.

Pour plus d’informations, voir le site (non officiel) de la section de la Gendarmerie nationale chargée de l’enquête : http://pagesperso-orange.fr/section-recherches-rouen/

 

Retour haut de pageImprimer la page

Date de mise à jour : 14 mars 2003

AOA Meuse (accueil)